Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En bulle

Publié le par Lettres à l'amer

Larguez les amarres ! Tu es bienvenue sur ce bateau de verre. Un espace heureux où tout est encore possibles. J'ai si peur que notre bulle et nos sanglots éclatent. Si pour chérir sa main il se coupe un pied, ne marche-t-on pas sur la tête ? Si soudain l'amour cesse de croître en tout sens et s'automutile, nous sommes trois à couler.

Je ne veux de vagues gelées pour personne. Mais si le couperet tombe, les barrières s'élèveront. Me filtrer n'est iel pas vain ? L'eau se mélange toujours à l'eau, et se propage l'amer des larmes.

Tristesses et colères grondent. Je défends des cloisons transparentes et impalpables que tu veux tangibles et fragiles tout en rêvant d'un rempart. J'aime la beauté simple de ce temple sans murs ; il est la maison de qui ne veut plus craindre les courants d'air.

Iceberg, tu te dresses, parfait inconnu de glace. Je ne veux ni te heurter ni t'ignorer, car déjà ta présence a son impact. J'aimerais voguer sur une mer sans tempête, te connaître sans te cramponner. Je viens en paix, sans pique ni chaleur à l'excès.

Nos chemins se croisent et ma route est libre.

Publié dans Voie maritime

Partager cet article

Repost 0