Un non joyeux anniversaire

Publié le par Lettres à l'amer

Un non-joyeux anniversaire. A qui ? A moi. Ah bon ?

Un non-joyeux anniversaire.

C'est le jour de la piqûre de rappel, j'ai eu trop mal pour chanter. Ma chair brûle dans l'air d'un printemps mourant. Le gâteau est tristement amer, noyé de cire. A me noyer dans trop de pensées je ne sais plus rimer. Où m'arrimer pour respirer ?

Quand on se débat on s'étouffe. J'abandonne et soudain je me souviens : je flotte. Je me fous à l'eau, la tête plombée.

Soufflez bien fort sur la bougie et le vœux s'accomplit. Celui du silence, en tout cas.

Un joyeux non-anniversaire. A moi !

Publié dans En ébullition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article